Zalthabar s’inspire d’Aristide Boucicaut (Partie 3)

 In Sources Zalthabar

« Au bonheur des dames », le livre de Zola s’est matérialisé dans Le Bon Marché, le grand magasin créé par Aristide Boucicaut. Il invente la plupart des concepts marketings qui existent aujourd’hui. Il casse les conventions sociales et le shopping devient ludique et non seulement utilitaire. Les bourgeoises du Second Empire osent sortir seules, afin de se rendre dans un endroit conçu pour elles, où elles peuvent passer la journée sans rien acheter, retrouver leurs amies, et côtoyer des femmes d’autres classes sociales. Et comme on y trouve tout pour la famille et la maison, nombre de ménagères se voient confier par leurs époux la gestion du budget familial, récupérant ainsi une forme d’indépendance économique. Encore un lieu d’émancipation.

A la Zalthabar, nous avons pensé notre espace comme ce grand magasin, nous pensons aux femmes qui y viennent autant qu’aux hommes. Enfin, regardez notre logo…Nous ne savions pas le lien avant d’en avoir la remarque.

Recent Posts

Leave a Comment

0